Navigation – Plan du site

Histoire, traduction, et réappropriation identitaire : le cas de Yehouda Shenhav Chahrabani

Sadia Agsous-Bienstein

Pour citer cet article

Référence électronique

Sadia Agsous-Bienstein, « Histoire, traduction, et réappropriation identitaire : le cas de Yehouda Shenhav Chahrabani », TRANS- [En ligne],  | 2017, mis en ligne le 31 mars 2017, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://trans.revues.org/1592 ; DOI : 10.4000/trans.1592

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page